Bienvenue chez Nature à Coeur

livraison
Livraison offerte à partir de 75€

Nous acceptons le Stuck
 Vous pouvez payer en stück chez Nature à Coeur
Pour en savoir plus sur cette monnaie locale citoyenne cliquez sur la photo.


kokopelliSi vous avez un jardin commandez vos graines chez Kokopelli pour soutenir l'association qui défend le droit de l'humanité
pour l 'accès libre aux semences originelles et reproductibles.

Produits consultés
RENDEZ VOUS SUR L'ONGLET PROMOTIONS POUR DES TARIFS CANONS !!!

Les allergies

Qu’est-ce que l’allergie

allergie pollens animaux acariens

L’allergie se définit par une réponse immunologique de l’organisme, inadaptée et exagérée vis-à-vis de certaines substances étrangères : les allergènes. L’allergie se manifeste ainsi au contact des pollens, acariens, poils d’animaux mais aussi de certains aliments ou médicaments. L’environnement comporte de nombreux allergènes auxquels le patient allergique peut réagir.

Les allergies peuvent affecter les yeux, la peau, les voies respiratoires comme le nez ou les bronches, dans la plupart des cas.

Importance des allergies

Aujourd’hui, le nombre d’allergies est en forte progression dans les pays industrialisés. L’OMS (Organisation mondiale de la santé) classe les maladies allergiques au quatrième rang mondial des affections et considère que ces pathologies représentent « un problème majeur de Santé publique ». En France 20 à 25 % de la population souffre d’une maladie allergique. L’allergie atteint toutes les tranches d’âge, mais est au premier rang des maladies chroniques de l’enfant. Les allergies respiratoires sont les plus fréquentes puisqu’on estime qu’environ une personne sur quatre présente des symptômes cliniques d’allergie respiratoire (1). La prévalence de l’asthme est en progression constante elle était de 3 % il y a 15 ans contre 5 à 7 % actuellement.

Mécanismes de l’allergie

Le mécanisme allergique se passe en deux temps. La première étape est une étape dite de sensibilisation, première rencontre avec l’allergène qui va générer une « reconnaissance » par les cellules immuno compétentes. C’est au second contact que la réaction allergique apparaît en libérant une substance, l’histamine, responsable des symptômes. L’action de l’histamine peut être bloquée par des médicaments spécifiques appelés « antihistaminiques ».

Si l’allergie n’est pas forcément héréditaire, les enfants de parents allergiques présentent néanmoins un terrain allergique ou atopique qui multiplie les risques de développer une allergie. On parle alors de prédispositions héréditaires. L’environnement dans lequel vivra l’enfant et les allergènes auxquels il sera exposé feront qu’il développera ou non une allergie.

Facteurs favorisant le développement d’une allergie

Il n’y a pas d’allergie sans exposition aux allergènes. Au cours du temps, cette exposition a changé considérablement en quantité et en qualité.

Les allergènes alimentaires

La diversification alimentaire mise en place trop précocement chez le nourrisson favorise l’apparition d’allergies. Les allergies au lait de vache sont en croissance constante, mais tous les aliments peuvent être concernés. Les plus fréquents sont : les œufs, les arachides, le blé, le soja, les poissons et crustacés.

Les allergènes de l’air intérieur

L’air que nous respirons peut être chargé d’allergènes animale, végétal ou chimiques qui chez les personnes peuvent provoquer des réactions au niveau du système respiratoire, de la peau et des yeux. Les politiques d’économie d’énergie mis en place dans les années 70 ont conduits à un confinement plus important des habitations. Cela mène à un air plus chargé en éléments allergènes. Déjections d’acariens, de blattes, poils de chiens et de chats, humidité, poussière etc. S’ajoutent à ces allergènes, les polluants liés aux nouveaux matériaux de nos intérieurs. Colles, solvants, formaldéhydes et autres.

Les allergène de l’air extérieur

Le pollen est l’une des pollutions allergène organique extérieure les plus représentées. Les pollens de graminées étaient les premiers incriminés, mais d’autres pollens voient de plus en plus leur responsabilité progresser dans les allergies respiratoires, tels que les pollens de frêne, de bouleau, le cyprès ou l’ambroisie

Les pollutions industrielles, chimiques, les gaz d’échappement la fumée de tabac jouent un rôle très importants dans les affections respiratoires dont l’origine ou l’amplification sont accrues par ces pollutions.

Les symptômes et signes d’allergie

Les symptômes allergiques sont très variées, ils peuvent se manifester à tous moments de la vie de la personne, se cumuler ou se succéder à plus ou moindre intensité.

Les symptômes ORL

symptomes des allergies

Touchent essentiellement les muqueuses nasales avec des symptômes proches du rhume. nez bouché, écoulement, éternuements à répétition… Le terme adapté est rhinite allergique, celle-ci peut être saisonnière en fonction de la saisonnalité de l’allergène (pollens ou rhume des foins) ou permanente (poils d’animaux domestiques, aux acariens…).

Les symptômes oculaires

Ils sont associés ou isolés ils se manifestent par une irritation oculaire ou conjonctivite allergique touchant les deux yeux : larmoiements, yeux rouges et picotements, paupières rouges et gonflées.

L’inflammation des bronches

Ce symptôme très répandu peut être grave, provoquant une gêne respiratoire sous forme de crise d’asthme (respiration sifflante, production de mucus, toux…),il peut nécessiter une intervention en urgence et est responsable de prêt de 2000 décès chaque année.(Afsset janvier 2006.)

Problèmes de peau

La peau peut présenter des irritations, plaques rouges ou boutons en réaction avec la mise en contact de l’allergène. L’eczéma atopique (également appelé dermatite atopique) survient très tôt dans la vie du nourrisson, avec des rougeurs et des démangeaisons au niveau du visage. L’urticaire allergique (petits boutons rouges et démangeaisons intenses) survient quant à lui souvent après l’ingestion d’un médicament ou d’un aliment. L’œdème de Quincke est la forme la plus grave d’allergie, associant urticaire et œdème généralisé pouvant conduire au décès.

probleme de peau allergie

Tous ces symptômes sont variables en fonction des personnes et du degrés de sensibilité. Ils peuvent être présents simultanément ou non. Dans tous les cas lors de suspicion de terrain allergique il est nécessaire de consulter un médecin allergologue, qui suite à une batterie de test sera en mesure de vous proposer des solutions ciblées et adaptées à votre problématique allergique.

(1) Masoli M et al. The global burden of asthma : executive summary of the GINA Dissemination Committee report. Allergy 2004 ; 59 (5) : 469-478

Abonnez-vous à la newsletter

Temoignage

Produits consultés