Bienvenue chez Nature à Coeur

livraison
Livraison offerte à partir de 75€

Nous acceptons le Stuck
 Vous pouvez payer en stück chez Nature à Coeur
Pour en savoir plus sur cette monnaie locale citoyenne cliquez sur la photo.


kokopelliSi vous avez un jardin commandez vos graines chez Kokopelli pour soutenir l'association qui défend le droit de l'humanité
pour l 'accès libre aux semences originelles et reproductibles.

PROFITEZ DES PROMOTIONS REGULAT IMMEDIATEMENT

L'allergie aux pollens

L'allergie aux pollens est en pleine expansion, plus de 25% des français sont atteints de pollinose appelée couramment « rhume des foins». Toutes les tranches d'âge sont touchées, mais on note une prédominance chez l'adolescent et le jeune adulte, il n’y a pas de limite d’âge pour développer une allergie aux pollens.

La pollinose est une allergie provoquée par les pollens des arbres, arbustes et plantes qui sont en suspension dans l'air qui présentent de nombreux symptômes allergiques.

Elle est plus fréquente à certaines périodes de l'année, notamment au printemps lors de la floraison. Pour provoquer une réaction allergique, les pollens doivent être présents en grande quantité, être de petite taille pour être transportés par le vent ou les insectes et avoir un fort pouvoir allergisant. Ils peuvent ainsi parcourir des dizaines, voire des centaines de kilomètres.

Les différents pollens se succèdent dans l'atmosphère de Janvier à Octobre.

1. Les principaux pollens allergènes et leur saisonnalité

Il existe 3 principaux types de pollens allergisants :

pollens d'arbre

  • Les pollens d'arbre :
    • Les pollens d'arbre les plus souvent allergisants, proviennent des cyprès, thuyas, bouleaux, aulnes, noisetiers, chênes, châtaigniers, peupliers, saules, platanes, frênes, oliviers.
    • Suivant les régions et le climat, la pollinisation de ces arbres peut aller du mois de janvier au mois d'avril/mai.

pollens de graminés

  • Les pollens de graminées :
    • Les graminées allergisantes sont toutes les graminées fourragères mais également le blé, l'orge, l'avoine et le seigle. La période de pollinisation des graminées dure d'avril/mai à juin/juillet.
    • L'allergie aux graminées est couramment appelée « le rhume des foins ».

pollens d'herbacés

  • Les pollens des herbacées :
    • Les pollens des herbacées proviennent des herbes vivaces et sévissent à partir d'août jusqu'en octobre.

2. Influence de la pollution et des variations climatiques

Les conditions climatiques et les allergies

L'intensité de la pollinisation est variable suivant la météorologie et la région. Les conditions climatiques sont déterminantes:

  • La chaleur et l'humidité augmentent les concentrations de pollens.

  • Le froid, la sécheresse, ou des pluies importantes les diminuent.

  • L'ensoleillement et le vent permet la dissémination des pollens.


La pollution et les allergies

pollution et allergies

Le développement des rhinites polliniques constaté depuis 30 ans est concomitant à la progression constante de la pollution chimique aérienne. 
La pollution urbaine amplifie la toxicité des pollens car elle fragilise l’enveloppe naturelle des grains de pollens et facilite ainsi la sortie des protéines allergisantes.

Les polluants sont également des facteurs irritants qui provoquent une augmentation de l'hyperréactivité bronchique, nasale ou oculaire.

Réchauffement climatique

Le réchauffement climatique constaté ces dernières années favorise des saisons polliniques plus précoces, plus intenses et plus longues... 

Allergies croisées pollens et aliments

Dans certains cas les personnes allergiques aux pollens peuvent présenter des allergies croiséesentre les aliments et les pollens.

3. Symptômes de l'allergie au pollen ?

pollens et rhumeLes symptômes de l’allergie au pollen sont caractéristiques ; dès que la personne est en contact avec l'allergène, elle éternue, pleure, son nez coule ou est bouché et elle présente des démangeaisons au niveau des yeux et du nez.

L'allergie au pollen s'accompagne souvent d'une grande fatigue du fait de sa chronicité et des difficultés pour dormir (nez bouché, éternuements incoercibles...).

4. Mieux vivre avec les pollens

Des mesures simples peuvent aider les allergiques aux pollens à mieux supporter leurs allergies.

  • Rincer les cheveux le soir avant de se coucher afin d'éviter aux pollens accumulés tout au long de la journée de se déposer sur l'oreiller et de provoquer des réactions allergiques

  • Porter des lunettes de soleil et un chapeau

  • Ne pas se frotter les yeux

  • Eviter de tondre la pelouse

  • Aérer la chambre tôt le matin

  • Eviter de fumer car le tabac aggrave les réactions allergiques

  • Eviter la piscine car le chloreagresse les muqueuses du nez et des yeux

  • Ne pas sécher le linge à l'extérieur

  • Porter un masque lors du jardinage

  • Rouler fenêtres fermées en voiture

  • Investir dans un purificateur d’air

  • Il est conseillé aux étudiants allergiques aux pollens de consulter leur médecin avant de passer les examens, car les pics de pollens surviennent en général pendant cette période.

  • En vacances : préférer le bord de mer car la concentration en pollens est plus faible

5. Les traitements contre les allergies aux pollens

allergie pollens et traitement

Les antihistaminiques limite les symptômes de l'allergie au pollen, notamment la rhinite et la conjonctivite allergiques.La désensibilisation qui consiste à exposer l’organisme à de faibles quantités d’allergènes, permet de diminuer les crises d’allergie, voire de les faire disparaitre. L'allergologue détermine au préalable à quels pollens la personne est allergique grâce notamment à des tests cutanés.

 

 Pour en savoir plus sur le sujet des allergies :

 

 

Abonnez-vous à la newsletter

Temoignage